modepourhomme

Quelle est la différence entre un corner et un shop in shop ?

Pour vous aider à présenter vos produits dans l’espace d’un autre détaillant sans compromettre l’identité de marque des autres marques partageant le même espace, il existe des concepts à adopter. Pour cela, il est possible d’adopter le corner shop ou le shop-in shop. Pour concrétiser votre projet, il est judicieux de trouver de l’aider pour créer une différenciation visuelle afin que votre boutique en magasin soit facile à localiser et à identifier. Tous ces problèmes pourraient être davantage pris en charge par le positionnement stratégique des présentoirs autonomes. Toutefois, il importe de bien connaitre les différences entre corner et shop-in shop.

Un corner shop : c’est quoi ?

En général, on désigne par un corner shop un espace dédié à une enseigne ou une marque dans un lieu de vente appartenant à une autre enseigne. Dans cet espace, les vendeurs de l’enseigne hébergée assurent l’animation et la gestion et facturent chaque achat. La marque bénéficiant d’un corner shop verse des charges locatives et parfois des commissions à son hébergeur. C’est à Paris qu’a vu le jour le principe du corner shop. En effet, les grandes marques de luxes ont opté pour ce genre de magasin afin de développer leur notoriété. Le concept s’est ensuite élargi à des multiples activités. Vous pouvez ainsi constater des services comme les instituts de beauté etc. dans les grandes surfaces. Le terme de corner shop désigne également l’inexistence de mur dans les centres commerciaux. Les shops corner peuvent exister d’une manière permanente ou éphémère comme les pop-up stores.

Le shop-in-shop : à quoi cela consiste-t-il ?

Dans le commerce de détail, le concept shop in shop est utilisé lorsque le propriétaire de la marque généralement une multinational prend de l’espace dans le magasin d’un autre détaillant et l’aménage pour fournir un espace de vente pour présenter ses produits. Il y a des avantages à la fois pour les propriétaires de marques et les détaillants, par exemple, coûts partagés, marketing et génération de demande partagés, et rapidité de mise sur le marché. Malgré la prolifération des boutiques en ligne, les magasins de détail physiques restent sans doute le moyen le plus efficace de capter les clients et d’influer sur les décisions d’achat spontanées. Les fabricants de marques développent constamment des méthodes innovantes pour atteindre directement les consommateurs et le shop in shop est l’une de ces techniques. Un système shop in shop vous permet de créer une expérience d’achat différente, laissant un impact durable sur votre acheteur.

La popularité croissante des shop-In-shops

Un magasin à l’intérieur d’un autre magasin peut sembler être un développement récent, mais il a une longue histoire. Cependant, le concept a pris de l’ampleur ces dernières années. Un magasin dans un magasin permet à la fois au détaillant généralement des détaillants à grande surface et à la marque grand public de créer et de bénéficier d’un arrangement symbiotique. Certains magasins en magasin développent une forte clientèle, ce qui fait que les consommateurs se dirigent spécifiquement vers ce magasin à l’intérieur d’un magasin de détail. En fait, certains points de vente de détaillants shop in shop bourrent leurs espaces de plusieurs magasins au sein d’une marque de magasin. Parfois, jusqu’à 80 pour cent de l’espace du magasin de détail pourrait être occupé par des commerçants de magasin à l’intérieur d’un magasin.

Quitter la version mobile